Un cerveau au top pour des performances maximales !

Oui vous pouvez avoir un régime alimentaire qui pourvoit aux besoins du développement de votre cerveau, de la fonction cognitive et qui ralentit le processus de vieillissement ou au contraire une alimentation qui génère l’effet contraire, soit du stress et de la fatigue.

 En effet, Le stress chronique, entraîne une surconsommation de micronutriments indispensables au bon fonctionnement cérébral. La fatigue, l’anxiété nous poussent alors vers une très mauvaise habitude : la consommation de produits trop sucrés et transformés. C’est au contraire en réajustant nos habitudes, avec des aliments de qualité riches en vitamines, minéraux, oligoéléments et acides aminés essentiels, que notre cerveau trouvera de quoi se refaire une santé.

Bien nourrir son cerveau, c’est manger varié : beaucoup de fruits et légumes, du poisson, des viandes de bonne qualité,  des légumineuses, des céréales complètes et une bonne hydratation. Ainsi nous vieillirons moins vite, nous apprendrons mieux, notre travail sera plus efficace, notre humeur restera stable et enfin on résistera en général mieux aux divers stress de notre environnement…

Vous comprenez donc bien que les aliments ont une action sur le cerveau. Pour le comprendre encore mieux, penser à la barre chocolatée pleine de sucre que l’on a envie de manger quand on est stressé ou à la tasse de café que l’on boit pour rester éveillé.

D’ailleurs qu’en est -il du café pour se stimuler ?

c’est une mauvaise solution !

En effet, les études ont démontré que la caféine accélère d’environ 10 % le traitement des informations au niveau cérébral! En quantité modérée, la caféine peut augmenter temporairement votre niveau de vigilance et vos capacités d’attention, mais attention ! Les effets stimulants de la caféine peuvent rapidement se retourner contre vous si sa consommation dépasse 300 mg (1 à 2 tasses de café) chez les femmes et 400 mg (2 à 3 tasses de café) chez les hommes De plus cela va perturber votre sommeil et la qualité du sommeil est aussi importante pour le cerveau qu’une bonne alimentation!

En conclusion :

Une alimentation équilibrée est la clé de voûte de la santé de notre cerveau et optimiser certains de nos apports permet d’agir sur nos fonctions intellectuelles et nos facultés d’apprentissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.