L’être humain est paramétré pour être végétarien!

Malgré le fait que la grande majorité des gens ont été éduqué pour penser que nous sommes omnivores, il n’en est rien….

imagesSaviez vous que tant au niveau de notre physiologie que de notre instinct, nous ne sommes pas adaptés à un régime carnivore.
Est ce que vous salivez à l’idée de mordre à pleine dent dans une gazelle? surement pas. Pourtant, les vrais carnivores n’ont nul besoin de découper leur viande, de la fumer, de la saler, d’y rajouter une bonne sauce ou de la cuire pour l’apprécier. Ils l’adorent, crue et saignante, avec les poils, les os et les ongles de la bête tuée.
Nous, frugivores d’instinct, salivons plutôt à la vue de tomates fraîches du jardin, ou d’une belle pêche mûrie au soleil.
A ce sujet, voici un tableau, résultats d’une étude scientifique comparative sur 16 points entre carnivores/amnivores/herbivores et humains qui va certainement vous faire réfléchir…

CAPACITE DE L’ESTOMAC :
Carnivore : 60-70% du volume total de l’appareil digestif.
Omnivore : 60-70% du volume total de l’appareil digestif.
Herbivore : Moins de 30% du volume total de l’appareil digestif.
Humain : 21 à 27% du volume total de l’appareil digestif.

ACIDITE DE L’ESTOMAC :

Carnivore : pH inférieur ou égal à 1.
Omnivore : pH inférieur ou égal à 1.
Herbivore : pH variant entre 4 et 5.
Humain : pH variant entre 4 et 5.

SALIVE :
Carnivore : Acide, Glandes salivaire peu développées, Pas de ptyaline.
Omnivore : Acide, Glandes salivaire peu développées, Pas de ptyaline.
Herbivore : Alcaline, Beaucoup de ptyaline, Glandes salivaires développées.
Humain : Alcaline, Beaucoup de ptyaline, Glandes salivaires développées

CANINES :
Carnivore : Très longues, fortes, grosses.
Omnivore : Très longues, fortes, grosses.
Herbivore : Taille réduite ou inexistantes.
Humain : Taille réduite.

FOIE :
Carnivore : Désintègre très bien l’acide urique et la vitamine A.
Omnivore : Désintègre très bien l’acide urique et la vitamine A.
Herbivore : Désintègre uniquement l’acide urique produit par le corps et mal la vitamine A.
Humain : Désintègre uniquement l’acide urique produit par le corps et mal la vitamine A.

PEAU :
Carnivore : Pas de pores. Refroidissement par halètement.
Omnivore : Pas de pores. Refroidissement par halètement.
Herbivore : Beaucoup de pores. Transpiration par la peau.
Humain : Beaucoup de pores. Transpiration par la peau.

INTESTIN GRELE :
Carnivore : 3 à 6 fois la longueur du corps.
Omnivore : 4 à 6 fois la longueur du corps.
Herbivore : 10 à 12 fois la longueur du corps.
Humain : 10 à 11 fois la longueur du corps.

ONGLES :
Carnivore : Griffes (fortes, dures).
Omnivore : Griffes (fortes, dures).
Herbivore : Ongles mous (ou sabot).
Humain : Ongles mous.

MÂCHOIRE :
Carnivore : Mobile verticalement (pour déchirer, lacérer).
Omnivore : Mobile verticalement (pour déchirer, lacérer).
Herbivore : Mobile verticalement et latéralement (pour mastiquer, broyer).
Humain : Mobile verticalement et latéralement (pour mastiquer, broyer).

MUSCLES MACHOIRE :
Carnivore : Muscle temporal.
Omnivore : Muscle temporal.
Herbivore : Muscle masséter.
Humain : Muscle masséter.

URINE :
Carnivore : Acide.
Omnivore : Acide.
Herbivore : Alcaline.
Humain : Alcaline.

VITAMINE C :
Carnivore : Capable de synthétiser avec son organisme.
Omnivore : Capable de synthétiser avec son organisme.
Herbivore : Nécessite un apport quotidien par la nourriture.
Humain : Nécessite un apport quotidien par la nourriture.

URASE :
Carnivore : Présence d’urase (décompose l’acide urique de la viande).
Carnivore : Présence d’urase (décompose l’acide urique de la viande).
Herbivore : Pas d’urase.
Humain : Pas d’urase (décompose mal l’acide urique toxique).

COLON :
Carnivore : Court, simple et lisse .
Omnivore : Court, simple et lisse.
Herbivore : Long, complexe avec villosités.
Humain : Long, complexe avec villosités.

MUSCLES DU VISAGE ET DE LA BOUCHE :
Carnivore : Réduit pour une grande ouverture de la bouche.
Omnivore : Réduit pour une grande ouverture de la bouche.
Herbivore : Bien développé. Petite ouverture de la bouche.
Humain : Bien développé. Petite ouverture de la bouche.

REINS :
Carnivore : Urine très concentrée.
Omnivore : Urine très concentrée.
Herbivore : Urine modérément concentrée.
Humain : Urine modérément concentrée

Certains diront: oui mais notre corps est constitué de muscles, nous avons donc besoin de viande pour nourrir nos muscles! Un bon exemple pour désavouer ce point est le fait que le bœuf et le cheval ont des muscles et pourtant, ils ne mangent aucune viande, et bien peu de protéines.

Pourtant, nous qui mangeons leur chaire, souffrons d’arthrite, de cancers et d’autres maladies dégénératives peu connues du règne animal. Tout comme nous, le gorille musclé et doté d’une force incroyable détient une physionomie frugivore et donc, relativement peu protéinée et riche en glucides. Sans manger de viande, le gorille ne souffre pas pour autant de maladies dégénératives; il se retrouve, au contraire, fort et agile !
Plusieurs études menées en physiologie comparée classent l’humain dans la catégorie des frugivores, tout comme son frère le primate. Il ne s’agit donc pas de manger beaucoup de protéines, mais plutôt une bonne source, provenant de plantes, qui constituent la plus haute source de protéines biodisponibles. Les protéines des plantes sont faibles en gras, ne contiennent pas de gras saturés ni de cholestérol.

Ceci étant dit, il est maintenant clair qu’un régime végétal est suffisantpour nous nourrir.

Par contre, nos croyances sont si fortes que la peur de manquer ou d’être malade peut suffire à nous « bloquer » dans nos convictions. Je vous suggère donc d’expérimenter par vous-mêmes !

Le peuple des Hunzas

Le peuple des Hunzas est connu pour sa longévité. Les gens vivent en moyenne jusqu’à l’âge incroyable de 130 ans !
Cette population d’environ 30 000 personnes vit dans l’Himalaya, au point le plus nordique de l’Inde.
Les Hunzas ne consomment que 2 repas frugaux par jour et ce, tout en travaillant physiquement toute la journée. Ils se lèvent avec le soleil, soit vers 5h du matin, pour ne se nourrir que vers midi. Ce peuple ne connait pas la maladie, ni la déprime.
Ils connaissent les secrets de la relaxation, d’une alimentation vivante et végétale, loin des sucres artificiels ou des pesticides. Ils prennent plusieurs pauses durant leur journée de dur labeur, pour méditer et respirer profondément.
Voilà un réel moyen de se ré-énergiser, comparativement à nos pauses occidentales composées d’un café et d’une cigarette ! Ils ont aussi intégré la pratique d’une journée de jeûne par semaine.

Vous aussi changez de vie: mangez moins de viande ou plus du tout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.