Les bonnes combinaisons alimentaires!

Dans une de mes précédentes astuces, je vous parlais d’association alimentaire et du fait qu’il  est  recommandé de ne pas mélanger les protéines et les féculents car cela demande alors beaucoup trop d’énergie à notre système digestif pour digérer ce mélange.                                    

La fatigue peut alors être au rendez-vous, ce qui n’est pas le cas quand on équilibre ses aliments. En étant attentif  à ce premier principe, on a déjà fait un pas de 50 % dans l’amélioration de notre alimentation.

Il y a aussi d’autres bénéfices pour notre santé lorsqu’ on fait plus attention au mélange des aliments :

 –on se sent plus léger , même en fin de journée.

 -les pensées s’éclaircissent, on est plus alerte.

 -on a beaucoup moins envie de sucre, voire plus du tout.

Les familles d’aliments sont différentes, certains vont très bien ensemble et d’autres pas du tout! au niveau digestif, il y a 3 paramètres à prendre en compte:

1.le temps de digestion de l’aliment (un fruit se digère en 15 min et un morceau de viande en plusieures heures)

2. le milieu acido-basique  ( Les sucs gastriques diffèrent selon les aliments: Pour la viande c’est la « pepsine » en milieu très acide, pour les graisses c’est « la lipase » qui est détruite par les acides, pour les amidons c’est « la ptyaline » en milieu neutre ou très légèrement alcalin ,pour les laitages c’est « la pressure » en milieu neutre ou alcalin) donc le milieu acido-basique peut être TRES différent selon l’aliment que l on mange!

3. l’énergie nécessaire à la digestion

Les aliments se volent la priorité dans l’estomac, parce qu’un aliment qui arrive dans l’estomac et qui demande un certain pH pour être digéré, qui va demander certains enzymes pour être transformé et puis un autre qui va arriver et qui demandera des conditions totalement différentes. Que va donc faire l’organisme? il va prendre un espèce « d’entre-deux » pas satisfaisant dans lequel ni l’un ni l’autre des aliments ne sera totalement digérés. Si les 2 aliments ne sont pas entièrement digérés que se passe t’il? dans le tube digestif passe des éléments partiellement digérés, par exemple des protéines qui ne sont pas totalement décomposées en acides aminés et ces aliments partiellement décomposés vont passer au travers de la paroi intestinale et quand la cellule va recevoir cela, elle ne sait pas quoi en faire et ça va s’accumuler, s’accumuler, s’accumuler…. ce sont des déchets toxiques!

Donc concrètement voici un résumé qui illustre ce qui est expliqué ci dessus:

-Protéines + légumes = OK
-Féculents + légumes = OK
-Protéines + féculents : NON

-Protéines + légumes ou fruits : OK
-Protéines + céréales/féculents et/ou sucres : NON
-Protéines + légumineuses : NON
-Protéines + sucres : NON
-Protéines + produits laitiers : NON

– Légumes + protéines : OK
– Légumes + fruits : OK
– Légumes + légumineuses : OK
– Légumes + sucres : NON (fermentation = gaz)
– Légumes + produits laitiers : NON

– Féculents + légumes : OK
– Féculents + fruits : + OK (il y a possibilité de fermentation avec le sucre des fruits)
– Féculents + protéines : NON
– Féculents + sucre : NON (fermentation = gaz)
– Féculents + produits laitiers : NON (fermentation avec le lactose, sucre de lait)

On oublie que la digestion est la seconde source de déperdition d’énergie du corps, la première étant la régulation de la température. La digestion mobilise énormément d’énergie ce qui peut donc agir sur la vitalité d’une personne. La capacité de digestion est variable d’une personne à l’autre et est liée au potentiel de vitalité et d’énergie de cette personne et ce taux d’énergie dépend de l’hygiène de vie générale.

Si une personne a faible vitalité mange des aliments qui ne vont pas ensemble, qui alourdissent sa digestion, il y aura obligatoirement un manque d’énergie pour digérer, la digestion va être ralentie, va durer beaucoup trop longtemps avec des aliments qui stagnent dans l’estomac et les intestins et provoquent des fermentations et putréfactions!

Le corps s’empoisonne par des toxines: mauvaise haleine,urines foncées et fortes, selles malodorantes, collantes ou constipation, langue chargée peut être le lot quotidien de certains!

Comment faire?

un repas: une crudité en entrée + un féculent+un légume vapeur (ex:une salade mixte+du riz complet+des broccolis)

l’autre repas:une crudité en entrée+une protéine+un légume vapeur ( ex:une salade d’endives +un filet de poisson+ des épinards)

Ces recommandations sont a respecter le plus possible mais néanmoins a adapter à chaque personne selon son capital-énergétique, ses goûts, son âge….

Pour aller plus loin, voici un excellent livre et très facile a lire:
Les associations alimentaires compatibles : Tome 1, L’alimentation raisonnée, pratiques et aboutissement

10 réponses sur “Les bonnes combinaisons alimentaires!”

  1. Bonjour Isabelle, si je prends au petit dej uniquement des fruits, puis le repas de midi crudités, protéines+legumes et enfin au repas du soir, crudités+glucides+legumes, puis-je espérer une perte de poids! Car il m’est difficile de supprimer les fruits, comme le préconisent souvent les régimes dissociés! Merci de votre diligence et de votre prompte réponse! Au plaisir de vous lire. Corinne

    1. Bonjour Corinne,

      Si vous faites ainsi c’est parfait! Ne supprimez jamais les fruits essentiel pour un équilibre alimentaire avec les légumes! les végétaux doivent être la base de notre alimentation. Les fruits drainent votre organisme et les légumes le reminéralise. Sî vous souhaitez perdre du poids, éliminez complètement les féculents pendant 2 semaines de vos repas.

      Bonne continuation! Isabelle

  2. bonjour Corinne

    peux t on associer produit laitier nature + fruit pour le matin et le gouter
    merci pour vos precieux conseils, au plaisir de vous lire.

  3. Un miracle ! Je viens de commencer le régime dissocié que j’ai respecté scrupuleusement et en une semaine j’ai perdu 4,5 kg. – J’ai 72 ans et au régime depuis plus de 30 ans – Je pense avoir perdu 850 kilos dans ma vie. Mon problème à été que je me complaisai aussi bien dans mon régime que dans les excès.
    Avec l’âge et un brin de sagesse en plus, je parviens dès à présent à me maintenir dans les 76 / 78 kilos mais il y à 20 ans je m’étais laissé aller quelques semaines jusqu’à 102, 5 kilos. Cependant, la semaine dernière, quelle ne fut pas ma surprise de revoir le 1er chiffre commencer par un 8 … et puis 2 ah ! Zut alors… et c’est ainsi que je me suis creusé un peu ( sans jeu de mot) et me suis souvenu du régime dissocié que j’avais testé mais pas forcément « SÉRIEUSEMENT » Bien m’en a pris car tout a été réglé en quelques jours ainsi qu’un moral remonté à bloc.
    Merci pour vos conseils et j’espère que mon message en décidera d’autres à apprécier de si bons moments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.